Posted by: Jintoo | August 24, 2008

Review FR : Kallen Stadtfeld (Code Geass) par Alpha x Omega

En attendant la version bunny de Kallen par Alpha Omega, voici ma review perso de la version school uniform ^.^

Informations générales

Nom : Kallen Stadtfeld (également Kallen Kouzuki… mais elle utilise son nom britannien à l’école).
Fabricant
: Alpha x Omega (Alter & Megahouse)
Prix d’origine HT : 5500 yens (~50$ et ~34€ en août 2008 )
Date de sortie
: février 2008
Œuvre d’origine
: Code Geass – Lelouch of the Rebellion.
Echelle : 1/8 (Taille :  21,5 cm)
Sculpteur : Fumiki Saito

A l’heure où j’écris cette review, elle est disponible sur HLJ.

Introduction

Cette figurine est tirée de l’anime Code Geass : Lelouch of the Rebellion… est-il nécessaire de présenter cet anime? :p c’est vrai que cet anime n’as pas (encore) atteint le niveau de popularité de Naruto ou Bleach en France, mais c’est un incontournable pour un otaku =)

Voilà donc un mini synopsis : l’intrigue débute en l’an 2017 du calendrier impérial : le Japon a été colonisé par l’empire de Britannia depuis 7ans. La rébellion s’organise et se fait aider par Lelouch, un étudiant de l’académie britannienne d’Ashford doté d’un mystérieux pouvoir appelé Geass…
Vous trouverez ci-dessous trailer US :

Les 2 fabricants de figurines PVC Alter et Megahouse se sont associés sous le nom d’Alpha Omega et ont réalisé une figurine de Kallen Stadtfeld dans son uniforme de l’académie d’Ashford.

Le packaging

Le packaging est relativement classique : une fenêtre frontale et 2 fenêtres latérales. Les couleurs sont sobres : rouge et blanc sur fond noir. Des photos de la figurine habillent cette boîte : les détails en dessous des fenêtres latérales (visage d’un côté et zettai ryouiki de l’autre) et la vue d’ensemble à l’arrière.
Le carton utilisé est très léger. On note la présence d’un petit autocollant Sunrise…

Le contenu est des plus basiques : le socle et la figurine.
Le socle est un simple disque transparent avec une inscription de copyright.
Les jambes peuvent être séparées du buste : cela permet de retirer le plastique de protection autour de le jupe. Cet assemblage a un détrompeur : impossible donc positionner le buste à l’envers par rapport aux jambes (dommage pour ceux qui voulait faire un remake de l’exorciste :p).

La figurine

La pose de la figurine reprend celle du visuel tiré de l’artbook Graphics Ashford. Kallen regarde en arrière avec une expression assez spéciale : mélange de doute, de nonchalance, de résignation, et de sérénité.
Au final, cette expression lui va bien car c’est cela correspond à son attitude à l’école : une personnalité lunatique.

Kallen tient dans sa main droite son bandeau qui lui tient les cheveux quand elle est en “rebelle”. Cet objet est collé dans sa main.

Le soin apporté à certains détails ne m’a pas laissé insensible : l’emblème de l’université sur la cravate n’est pas grossier, le vernis à ongle rose sur le bout des doigts lui permettrait de tourner pour une pub de cosmétique, la manche de la chemise blanche est visible avec un angle de vue montant, le jarret (le dos du genou… se dit aussi pour l’homme) a été sculpté, et divers dégradés de couleurs sont réalisés (notamment pour les plis de la veste et les cheveux).

L’un des rares défauts de réalisation que j’ai pu notés est le joint entre les deux parties de cheveux : la séparation des deux blocs a été faite habilement car les mèches des deux blocs ont des directions différentes, mais cela reste malgré tout visible.
L’autre défaut est la trace d’injection du bloc de cheveux au bout de sa mèche avant gauche (là, je chipote car c’est vraiment petit).
Le regard en arrière de la figurine suggère plusieurs orientations (rotation autour du socle) d’exposition : on pourrait s’attacher au visage en l’exposant comme si Kallen nous regardait ou bien favoriser les détails d’une vue de face avec les boutons de la veste et la cravate.

Blacklight trouver le zettai ryouiki optimal.

Conclusion

Pour résumer cette figurine en deux mots : simplicité et finitions.
Cette figurine aurait peut-être tout ce qu’il y a de plus banal : c’est une figurine “school uniform” de plus (School Rumble, To Heart, etc…). Simplicité donc car cet uniforme ne lui donne pas un design aussi élaboré que celui de Kureha de Max Factory.
Toutefois le souci de réalisation de certains détails précédemment évoqué rehausse son intérêt. J’ai vraiment été aux anges après avoir remarqué ces détails : de la part d’un fabricant comme Alter, c’est rassurant. Par ailleurs, l’intérêt vient bien évidemment de la connexion avec l’univers duquel est tiré cette figurine : Kallen Stadtfeld est l’un des persos les plus populaires de cette série et apparaît régulièrement dans les classements de personnages des magazines japonais (NewType, Animeage, Animedia, etc…).
Le design des personnages par CLAMP lui confère une silhouette fluette. En étant très exigeant peut-être que je trouve le visage un peu rondelet par rapport au design de clamp…

Cette figurine est donc un must have pour les fans de Kallen. Mais pour ceux qui ne connaissent pas Code Geass (y en a-t-il vraiment?), cette figurine perd de sont intérêt.

(d’autres photos sur Exelica Meteor)

Advertisements

Responses

  1. […] review était presqu’annoncée lors de ma review de Kallen Stadtfeld en uniforme scolaire Un an après la sortie en février 2008 du duo de figurines “2 de tension” avec C.C. […]


Categories

%d bloggers like this: