Posted by: Jintoo | November 28, 2008

Cast off [Kamen Rider Kabuto]

Tout a commencé lorsque j’ai innocemment demandé ce que signifiait “cast off” sur le forum de Figure Maniax, forum dédié aux figurines issues de manga, animes, jeux vidéo, etc… Horseck95 m’a répondu de façon complète :

Cela signifie qu’une ou plusieurs parties de son vêtement se retirent et laissent apparaitre le corps de la figurine. c’est un synonyme de déshabillable.
A ma connaissance, cette expression est issue d’une série de super-héros japonais (Tokusatsu) Kamen Rider Kabuto dont le héros possède 2 armures, la première (Masked form) disparait au profit de la seconde (Rider form) au cri de “Cast-Off“. Il me semble que Danny Choo est un des premiers à avoir utilisé cette expression qui est tombé dans le domaine otaku depuis.

C’est le genre de réponse qui me fait aller plus loin et faire des petites recherches, d’autant plus qu’il avait mis tous les liens ^_^ Merci Horseck !
Je me suis donc mis à regarder cette série à la rentrée, et ce parce que je commençais à être un peu lassé des animes : j’ai donc d’une part voulu varier mon “alimentation” audiovisuelle et d’autre part compléter ma connaissance de la culture nippone car il semble bien que les Kamen Rider soient au Japon une série aussi classique que les Gundams.

Logole logo

La série a été diffusée au Japon pendant l’année 2006… un film spin-off est sorti la même année.

Kamen Rider Kabuto screenshots 1Kamen Rider Kabuto screenshots 2

Index
Synopsis
Le Masked Rider system
Cours de bio : les arthropodes
Conclu/avis perso
Liens
(désolé, les liens avec signet ne fonctionnent pas)

Synopsis
L’histoire commence avec un des scénars les plus bidons : des extra-terrestres (appelés Worms) ont envahi la Terre et menacent le genre humain. Voilà à quoi ils ressemblent :

Wormsoui, ils sont moches !

Pour les combattre, l’organisation ZECT a mis en place le système Masked Rider qui permet à un homme de revêtir une armure et d’augmenter ses aptitude physiques. Attention : n’est pas rider qui veut (sinon, j’aurais déjà postulé), seuls quelques élus ont ce privilège. C’est le cas du charismatique Tendou Souji aka Kabuto, le héros (j’me suis un peu laissé les cheveux pour lui ressembler mais ça n’a pas été concluant -_-).

Tendou SoujiTendou Souji

Le système Masked Rider de transformation.
Masked form
Ce système permet à un rider de se transformer et revêtir une armure. Il faut d’abord récupérer un zecter. Un zecter est un insecte robotisé. Voici par exemple le theBee Zecter :

TheBee Zecterça ressemble un ptit peu à une abeille, non?

Il faut ensuite l’insérer dans un “réceptacle” ce qui va amorcer la transformation. Le réceptacle, c’est concrètement une ceinture, un bracelet, etc… ça dépend du rider.
Le héros lance ou non le cri “henshin” (qui signifie transformation en japonais) et enclenche le zecter : la transformation s’active et on se régale ^.^
Démonstration en vidéo :

Henshin(cliquez pour lire la vidéo)

Une voix de robot annonce également la transformation avec un “Henshin”. On a ensuite un festival d’effets sonores et visuels : on voit parfaitement la transiftion car le corps est petit à petit recouvert par l’armure, tout cela avec des effets d’ondes émises dont l’épicentre est le zecter. Je pense que c’est faisable sous Adobe After Effects 😛
Je trouve que les sons qui accompagnent les effets visuels sont très bien assortis : ils me rappellent ceux d’une usine ou d’une chaîne de montage (déplacements de bras de robots monteurs, bruits de perceuse : de la motorisation électrique et des actionneurs pneumatiques en quelque sorte).
Attention : on ne nous repasse pas à toutes les sauces la ptite séquence vidéo enregistrée avec un background studio. Chaque transformation est “unique” et ce parce que les prises de vue insèrent toujours l’environnement, le décor. Par ailleurs, si Kabuto aime bien prendre la pose pour se transformer, d’autres chercheront l’efficacité : séquence transformation pendant qu’on court, pendant qu’on roule en moto, etc… vraiment sympa !
Le rider porte au final son armure en Masked form.

Rider form
La Masked form a un aspect “massif”. Cette forme a ses limites : on se déplace lentement, les mouvements peuvent être moins aisés -> pour plus d’aérodynamisme, on passe à la Rider form.
Il faut d’abord activer la préparation, et la finaliser avec le cri Cast Off.
Là encore la voix de “robot” répète “cast off” et lorsque la rider form est totale, on entend “Change [insecte attribué au rider]” (Change Beetle pour Kabuto).

Les parties massives de l’armure sont éjectées… et on en profite pour s’en servir comme arme ^^ en effet Kabuto a déjà pu éliminer des Worms juste en passant en Rider form et en utilisant ces parties de l’armure comme projectiles. J’ai d’ailleurs parfois l’impression que les Worms et les parties éjectées sont aimantés ce qui favorise cette technique 😛

Voili une vidéo :

Cast-off !(cliquez pour lire la vidéo)

La rider form permet également de réaliser un coup spécial propre à chaque rider : le (célèbre) Rider Kick pour Kabuto.
Outre le design plus “light” de la rider form, le rider pourra également utiliser le mode “clock up” : cela a pour effet d’augmenter sa vitesse. Pour certains combats, ça devient du bonheur pour les yeux ! Par exemple, dans l’épisode 4, Kabuto combat en clock up alors qu’il pleut : avec l’effet, on a l’impresion qu’il se bat au milieu de gouttes d’eau en lévitation.
Et puis voilà également une autre utilisation possible du clock up 😛

Clock up(cliquez pour lire la vidéo)

Pour info, il est également possible de repasser en Masked form avec l’opération “put on”, mais c’est rare.

Voici un ptit schéma récapitulatif (j’n’ai pas mis le Put on).

Transformations de Kabuto(cliquez pour agrandir)

Les riders… petit cours sur les arthropodes
D’après ce que j’ai pu voir, tous les Kamen Riders ont une apparence “insecte” (à part quelques exceptions) et c’est bien le cas dans la série Kamen Rider Kabuto. J’avoue que j’ai été rebuté par le design des armures avec leurs yeux énormes qui rapellent les yeux composés avec ommatidies des insectes… mais j’m’y suis habitué. Quand on sait de quels insectes elles sont inspirées, on peut même se dire qu’elles sont habillement conçues par rapport au “modèle”.
Les insectes correspondent en quelque sorte à l’équivalent des constellations des chevaliers du Zodiaque (Saint Seiya).
Voici les premiers riders qui apparaissent dans la série (pour les fichiers images, je placerai l’insecte “modèle”, le zecter, la masked form et la rider form) :

Kabuto… le héro (L)
Le design est inspiré du scarabé rhinocéros japonnais. L’élément significatif pour le design est bien entendu la corne en rider form !

Kamen Rider Kabuto

TheBee… prononcé Zobi en japonais. Contrairement à ce que l’on pourrait penser en entendant ça, son design n’est pas inspiré de la mouche, mais de Maya l’abeille ou la guêpe.

Kamen Rider TheBee

Drake… la lylibellule 😮 En rider form, il a un plastron qui rapelle les ailes “double” de la libellule.

Kamen Rider Drake

je m’arrête là, mais il y en a d’autres 😉

Conclusion et avis perso.
J’ai accroché tout de suite à ce drama… et ce probablement parce que j’attendais le moment où j’entendrais “cast off” xD Je trouve que l’histoire évolue bien : j’n’ai pas trop eu le sentiment de faire du sur place en regardant cette série. Il y a même un style “Alias” (Alias saison 1) car les épisodes se terminent par un évènement qui donne envie de voir la suite.
Si vous n’êtes pas allergique aux tokusatsus, KR Kabuto pourrait être sympa à regarder. Pour l’instant, je suis en train de regarder un autre tokustsu : GARO (13 épisodes vus). J’avoue que j’ai une préférence pour KR Kabuto.
KR Kabuto a également changé mon opinion sur les tokusatsus. En effet, j’étais resté avec mes souvenirs d’enfance de Bioman et X-Or, ainsi que la caricature des Inconnus. Je me suis rendu compte que les tokusatsu sont modernes : ils ont évolué sur le fond (scénario, personnages) et sur la forme (effets spéciaux).
J’suis d’ailleurs tombé un dimanche matin sur Power Rangers : Opération overdrive… nul à ch*** T_T après avoir vérifié sur Internet, j’ai pu apprendre que cette série a été produite en 2007, et c’est là que le bât blesse : j’ai cru qu’il s’agissait d’une production des années 90. Je sais qu’en France, on n’importe plus que du produit édulcoré (c’est fini l’époque des biomans ou Ken le survivant au club Do), mais l’équation “tokusatsu=power rangers” est fausse : on fait aujourd’hui des séries modernes avec des effets spéciaux modernes 😛
Après, l’autre explication pourrait être que j’ai encore gardé mon âme d’enfant pour pouvoir apprécier ce genre de drama xD

Liens
Henshin Attitude : un site de référence sur les tokusatsus (FR/EN)
– L’article Wikipédia en anglais sur la série Kamen Rider Kabuto.

Advertisements

Responses

  1. […] tout que je n’ai pas vu des masses de tokusatsu xD). J’avais précédemment écrit un billet de blog pour présenter cette […]


Categories

%d bloggers like this: