Posted by: Jintoo | September 11, 2009

Review FR : Saint Cloth Myth Delta Megrez Alberich [Bandai]

SCM Delta Megrez Alberich

Voici mes impressions sur la dernière figurine MC (Myth Cloth) que j’ai reçue. Elle est plutôt récente puisqu’elle est sortie au début de l’été.


Nom : Saint Cloth Myth Delta Megrez Alberich.
Fabricant : Bandai (gamme Saint Cloth Myth – site officiel Tamashii)
Prix d’origine HT : 5,000yen
Prix de vente conseillé en France TTC : 49 euros
Date de sortie : Juin 2009
Oeuvre d’origine : Saint Seiya – Les chevaliers du Zodiaque.
Echelle : Non-scale
Taille : 16 cm
Type : Figurine articulée.

A propos de la gamme Saint Cloth Myth.

J’avais à l’époque écrit une page pour présenter la gamme en code HTML avec un peu d’AJAX : cliquez ici pour voir.

Depuis ma vision sur cette gamme a changé : je trouve que Bandai n’innove pas assez (les différentes recolorisations par exemple) et que les personnages qui sont produits sont trop disparates (toute la planète attend les chevaliers de Bronze en 1ère armure) ; je me suis donc lassé. J’ai choisi de me focaliser sur certaines séries (avoir tous les chevaliers d’Or par exemple). Je ne suis plus ce fervent collectionneur de MC d’antan 😛

A propos d’Alberich de Megrez.

Alberich de Megrez est le guerrier divin de Delta dans chapitre d’Asgard, un chapitre qui n’est pas issu du manga. Alberich est un méchant, un vrai : on apprécie ses plans machiavéliques et son rire sadique bien exprimé par Eric Legrand.

Le design de son armure est simple : pas d’arabesque comme les chevaliers d’or ou les Marinas.

Fanart de The Ponk

Alberich appaît dans le 2ème générique français, “La chanson des Chevaliers” de Bernard Minet.

Il avait donc déjà une place spéciale dans mon coeur 🙂

Il faut aussi savoir qu’Alberich n’était pas sorti au format vintage en France à l’époque… tout cela a contribué à attiser mon désir xD

La boîte.

Pour ceux qui ne connaissent pas la gamme, il ya 3 formats de boîte : petite (15cm x 19.5cm x 9cm) pour les chevaliers de bronze, moyenne (19.5cm x 17cm x 10cm) pour les chevaliers d’or, marinas et guerriers divins, et grande (25.5cm x 19.5cm x 14cm) pour les divinités (ex : Thanathos).

Chaque boîte est sous format “book box” : la boîte est divisée en deux et peut s’ouvrir comme un livre.

Le Da Vinci Myth Code / Da Vinci Myth Cloth Code… késako ? Il s’agit du nom donné au code qui figure sur les boîtes annonçant le prochain personnage qui sortira. En effet, sous ses allures de ornements, les lettres grecques les runes (la série des guerriers divins a des inscriptions runes alors que les chevaliers d’Athéna avaient du grec) annoncent des prochaines sorties Myth Cloth. Je n’y croyais pas trop au début car le code pour l’annonce de Shina (qui a été annulée) me paraissait très tiré par les cheveux… Je reprends donc ma boîte en réalisant une rotation de 90° dans le sens trigonométrique :

Décodons la ligne du haut : “Mizar Alcor Benetasch Duhbe”.

Et la ligne du bas : “Merak Phekda Megrez Alioth”…

J’avoue que c’est très difficile au début, mais il faut savoir identifier chaque lettre : par exemple le O est représenté par un omega Ω, le Z par un psi Ψ, etc…

D’après les experts décrypteurs du Da Vinci Myth Code, le code pour la série des guerriers divins d’Asgard précise que “le 2ème nom de la 2ème ligne est le prochain à sortir”.

=> Thor de Phekda est bien le guerrier divin qui sera produit après Alberich… d’ailleurs, il sort à la fin du mois !

Le contenu.

Je trouve que c’est un contenu très léger… le contenu est le même que celui d’un chevalier d’or (4000 yens) si ce n’est moins (car l’amure d’Albérich protège moins le corps du personnage). Pour 1000 yens de plus, j’aurais espéré des extras tels qu’un visage alternatif plus expressif ou autres. Sur un forum dédié aux MC, un membre avait également désiré une 2ème chevelure lorsque l’attaque du cercueil d’Améthyste crée un souffle qui soulève ses cheveux (comme dans la vidéo du générique ci-dessus).

Les 2 blisters

On ne peut pas dire que c’est la place qui manque dans la boîte… cette inflation se fait même sentir au niveau de cette série des guerriers divins car Mime était à 4500 yens.

La boîte contient tout de même en tant que bonus notable une jolie épée flamboyante ainsi qu’une flamme optionnelle pouvant se placer autour.

l’épée flamboyante !

On a classiquement un set de mains plus ou moins ouvertes. On nous dote de 2 protège-ventres : l’un est en plastique rigide brillant, et l’autre en un plastique plus souple (lamelle d’ABS?). La notice semble expliquer l’utilisation de l’un ou l’autre, mais je ne comprends pas le japonais 😦 Si quelqu’un a une explication, je suis tout ouïe 😉

plusieurs mains, 2 protège-ventres… et la tête à Toto.

La figurine et son armure.

Le montage de l’armure sur le corps est aisé… sauf pour le casque. Les jambières ne sont pas en plusieurs parties. Il n’y a pas de partie qui recouvre les bras, mais uniquement les avant-bras : la simplicité de l’armure a impliqué la simplicité de montage.

Le casque est difficile à monter car il s’enchevêtre avec les cheveux d’Albérich. Pour l’instant, en l’ayant monté/démonté aucune paillette ne m’est resté entre les doigts : la peinture du casque tient pour le moment. Je suis content du travail de sculpture sur les cheveux : ils ne sont pas trop grossiers et les mèches se terminent en partie qui piquent… aïe 😛

Comme Rosanna de Movic, un oeil d’Alberich est invisible car caché par la chevelure : c’est le cas pour le personnage d’origine. Il n’a pas été oublié de peindre la base du coup en blanc pour réalisé le col.

Pour les MC, les possibilités de poses sont en général restreintes par l’armure. Alberich ne fait pas exception. Toutefois les épaulettes comportent une partie coulissante qui permet ainsi de l’allonger de quelques millimètres.

J’ai quand même un petit regret pour la première phase de la pose du “Cercueil d’Améthyste” (où il croise les bras) que je n’ai pas réussi à réalisée… par contre ça passe pour la deuxième phase lorsqu’il écarte les bras :

L’armure / le totem / le socle.

Contrairement à la version socle de Fenril que je trouve horrible, celle d’Alberich est très proche de l’artwork d’origine. Cela peut s’expliquer par le fait que l’armure d’Albérich a moins à se déformer pour réaliser le totem.

Les crânes qui composent l’armure sont opaques et blancs sur l’artwork ci-dessous alors que ceux de la version MC sont translucides. Il semble que ce soit pour donner l’effet de leur phosphorescence dans l’anime.

Conclusion.

En guise de conclusion, je soulignerais que cette figurine est très fidèle. Son design est simple et efficace. Je vous avoue que si j’étais amené à ne garder qu’un seul guerrier divin en Myth Cloth, Alberich serait en bonne position.

Malgré cette satisfaction, je ne me “réconcilie” pas pour autant avec la gamme MC… dans l’attente des chevaliers de Bronze en première version.

Je dirais enfin qu’il n’est pas toujours facile de prendre des photos des Myth Cloth car il faut “gérer” les parties réfélchissantes : certaines zones de l’armure apparaissent totalement blanches 😦

Amethyst graveyard

Advertisements

Responses

  1. Très joli présentation, même si ce n’est pas du tout mon univers. D’autant que tes photos sont belles, surtout la dernière, j’aime beaucoup. Le socle de Rize de Shuraki devant ?

    • Wep, bien vu : c’est le socle de Rizfis (Shuraki box 5).

  2. Petite review sympa. Ca sent le connaisseur 😉
    L’anecdote du Da Vinci Myth Code est intéressante. J’aime bien aussi la pose où il croise les bras, appuyé sur la boîte. C’est tout à fait le style “comment j’ai trop la classe et je me la raconte” d’Albérich 😀

  3. Pas du tout ma tasse de thé, néanmoins, ta réview est intéressante à lire (on y apprend plein de choses sur cet Albérich.
    Comme minimlie, j’adore la photo ou il pose contre la boite de Miku. Ca tue! 😉

  4. Merci pour vos coms… je sais que vous n’avez pas l’habitude de ces proders, mais après tout, ça change et permet de voir autre chose 😉

  5. Pour ma part les actions figs sont ma tasse de thé et particulièrement les myth cloth (même si ça fait un certains temps que je n’ai pas réalisé de reviews sur l’une d’elles). J’aime particulièrement ton regard critique sur cette myth en particulier et la gamme en général.
    Concernant les cheveux, moi je ne les aime pas du tout, je trouve la masse beaucoup trop spagethis alors qu’elle aurait être simplement plus travaillée avec des ombrages comme on pouvait en trouver sur les premières myth cloth sorties.

    ps: j’aime beaucoup la photo ou Alberich est accroupi et tient son masque. 😉

  6. Alberich est le GW préféré de nombreux fans de l’anime. Perso, je lui préfère Mime.
    Quant à la Myth Cloth, l’armure à l’air fidèle. Par contre, je ne sais pas pourquoi, Bandaï a quelques soucis avec les cheveux.
    C’est vrai que la politique de Bandaï concernant cette collection est déplorable, mais bon …
    Sinon, ta review est très bien construite et la partie “Da Vinci Myth Code” très interessante.
    A quand les V1 … Booooooooooooooo

  7. La collection des Asgard est l’une des plus sympa de la gamme pour moi. J’attends avec impatience le mois prochain et la sortie du géant de Gamma !
    J’espère aussi une belle version de hilda pas comme la pauvre Athéna…

  8. Pour les cheveux, j’avais pas fait gaffe, c’est vrai qu’il n’y a pas de dégradé… j’étais trop sublimé par le casque pour m’en rendre compte 😛
    De toute façon, on sait tous que les beaux dégradés et les visages expressifs sont réservés à la gamme Appendix T_T

  9. Il y’a un truc bien avec les myth clothes asgard: Plus le temps passe, plus elles sont belles.
    La seule exception etant Hagen de Merak (Beta) et son armure infernale à monter ainsi que ses cheveux moches, qui est sorti en deuxieme.

    Alberich est pour l’instant le plus beau en attendant Thor de Phecda.

    J’ai trop hate de le recevoir, ainsi que Bud d’Alcor et Hilda de polaris, bientot, j’espere!^^

    Bel article, bravo!


Categories

%d bloggers like this: