Posted by: Jintoo | March 21, 2010

Review FR : Asahina Mikuru Adult ver. (Suzumiya Haruhi no yūutsu) – Max Factory

Voici une review de Mikuru Asahina en version adulte par Max Factory. Je n’ai pas vu beaucoup de reviews d’elle : foo-bar-baz… et j’n’en ai pas trouvé d’autres 😡

Spécifications générales.

Nom : Asahina Mikuru Adult Ver. (朝比奈みくる 大人Ver)
Fabricant : Max Factory (page de la figurine).
Distributeur : Good Smile Company (page de la figurine).
Prix d’origine : 7429 yens HT / 7800 yens TTC
Date de sortie (Japon) : Juin 2009
Œuvre d’origine : La mélancolie de Haruhi Suzumiya (Suzumiya Haruhi no yūutsu)
Echelle : 1/8 – Taille : 20 cm
Type : Figurine PVC
Sculpteur : Chieri
Dimensions de la boîte : L14 cm x P12 cm x H26 cm

A propos de Mikuru Asahina.

Mikuru est le membre le plus MOE de la brigade SOS dans l’anime La mélancolie de Haruhi Suzumiya. Elle voyage à travers le temps mais je n’en dirai pas plus car chut, c’est classé confidentiel 😉 J’avoue quand même qu’on est bien loin de l’image de Michael J. Fox ou Christopher Lloyd dans un de de mes films SF préférés.

“Chut, c’est un secret !

Mikuru est assez maladroite et a un air assez apeurée, ce qui peut la rendre craquante (en plus de ses attributs naturels).
Une Mikuru venant du futur apparaît dans l’épisode 10 de la saison 1. On lui retrouve la même maladresse mais elle est plus sûre d’elle. Kyon la rencontre pour la première fois et doute de son identité, c’est pourquoi elle veut le convaincre en lui montrant un grain de beauté sur son sein gauche.
La figurine de la review suivante est à l’effigie de cette “variante temporelle de Mikuru Asahina” dixit Yuki Nagato.

La boîte et son contenu.

La boîte est “petite” \o/ fort heureusement parce que dernièrement, avec les boîtes de figurine comme BRS de GSC, Saber Lily de GSC ou Fate T. Harlaown en True Sonic form d’Alter, ma chambre a un nouveau visage puisque j’y garde mes boîtes.
Ses couleurs sont bien choisies : des bouts de H roses (H pour Haruhi) sur un fond blanc. On retrouve des morceaux de la figurine détourée des shootings officiels. On a classiquement des ouvertures pour laisser apparaître le contenu. Les photos sur l’arrière mettent en évidence la modularité de la figurine.
Le carton est plutôt fin… bref, du classique pour une boîte de chez Max Factory.

On retrouve le petit sticker rond et brillant de “Kadokawa Production” (c’est un possible critère pour détecter des contrefaçons mais personne n’a vu de bootleg de cette figurine pour le moment).
Les 2 coques thermoformées renferment la figurine avec le visage “clin d’œil” par défaut, le socle, 1 bras droit et 2 visages alternatifs.


Il y a également une petite notice qui précise que les bras sont articulés :

La figurine.

Le socle.
C’est un disque de couleur vert clair : je ne donnerai pas de référence RAL ou Pantone mais c’est une couleur qui me rappelle celle de la glace à la pistache. J’ai trouvé la couleur moche au départ, mais la teinte claire rend le socle moins visible dans un environnement de couleurs claires, ce qui est le cas chez moi. Il est totalement possible d’habiller ce socle à sa convenance en posant simplement une feuille après avoir fait une petite découpe pour les picots de fixation des pieds de la figurine.

Le chara-design, les visages, les poses.
Dans sa version du futur, Mikuru est habillée en “working girl” : un chemisier avec une jupe. Ma boss était habillée dans le même style sauf que sa jupe allait jusqu’au dessus de son genou. La jupe de Mikuru est plus courte (L).
Elle porte aux pieds de petits escarpins. Il me semble qu’elle a également des collants car la couleur des jambes est différente de celle des bras.

Mikuru se tient debout bien droite avec les jambes presque croisées (ça fait féminin :p). Il y a 3 expressions de visages possibles : il y a le visage par défaut avec le clin d’œil… les clins d’œil me font vraiment craquer : ça connote une certaine complicité (“chut, c’est notre secret”).
On a un visage avec un sourire et un autre plus colérique où elle fronce les sourcils. Pour ce dernier visage, elle serait contrariée que Kyon ne la reconnaisse pas comme expliqué plus haut.

Il y a 2 possibilités de bras droit : l’un a l’index levé, et l’autre attrape le pan de la chemise. J’aurais bien aimé que le premier bras soit réalisé de sorte à ce que Mikuru fasse le chut avec l’index devant sa bouche =/ La main est à la droite de sa tête : ce n’est pas tout à fait le même état d’esprit.

En plus de ces modifications, les bras sont articulés au niveau des épaules pour tourner légèrement. Le bras droit a une mobilité réduite car le coude bute sur les cheveux. Le bras gauche a plus de latitude : il est limité par le déchirement de la chemise (ok, j’ai pas forcé, hein). Ce système sert à régler l’ouverture de la chemise.

Ce système évolué par rapport à une figurine PVC statique a ses inconvénients : en retirant le bloc cheveux frontal pour changer de visage, la mèche de gauche peut frotter sur la main gauche et à chaque mouvement de rotation des bras, les doigts peuvent frotter les seins. En ce qui concerne ma Mikuru, il y a des traces sur son sein gauche (ça se voit moins quand la chemise est fermée).

Les finitions et les détails.

Je commence par le chemisier. Sur le corps, il est en matériau souple pour permettre l’ouverture : c’est une sorte de plastique/caoutchouc un peu comme le seifuku d’Akatsuki Mishiro (Shuraki Trinity Box 1). Pas de peinture mais il a été donné quelques forme à la matière pour faire apparaître des détails tels que les boutons et des plis.
On retombe sur du PVC classique au niveau des manches : il y a de beaux plis mais la peinture est simple. Il en va de même pour la jupe : des plis à l’avant et à l’arrière, la forme des fesses a bien été moulée 😛

Le vernis à ongles est bien là… contrairement à Touko 😛
Le bracelet n’est pas moulé dans le bras comme pour Akiha Shishidou de GSC : c’est bien un anneau autour du bras gauche. C’est vraiment sympa mais ça peut frotter (mais c’est moins “dévastateur” que le système d’articulation des bras précédemment évoqué).

Les cheveux sont moyens : il y a un très léger changement de teinte entre les cheveux sur le crâne et ceux qui partent dans le dos. Les mèches sont moyennement détaillées mais il est vrai que le chara-design d’origine était également de ce type-là.

La connexion du bloc cheveux frontal est visible : pour un des visages, je n’arrive même pas à l’enfoncer jusqu’au bout pour un des visages, ce qui laisse une ptite “tranchée” sur le haut de la tête 😦

Venons-en enfin au prétexte de cette figurine… le grain de beauté ! Il est bien présent : c’est juste un petit point noir (oh surprise)… pour les noobs d’Haruhi, CE N’EST PAS UNE POUSSIÈRE !! N’essayez pas de le faire partir 😛

Avis personnel.

Je dirais qu’il y a eu un mix entre figurine PVC et figurine articulée (plus de figurine PVC évidemment). Max Factory bénéficie de son savoir-faire en figurine articulée avec la gamme figma et j’ai senti l’influence de cela à travers le système de fixation de visages (d’autres éditeurs auraient fait des têtes alternatives).
Ça n’est pas l’intérêt principal mais c’est une curiosité par rapport aux figurines PVC classiques.
L’intérêt réside plutôt dans le personnage en soi. A l’instar de Yuki Nagato en capitaine de vaisseau spatial par Daiki Kougyou, j’aime l’adaptation car il s’agit d’une variation du personnage, mais cette version n’est pas du pur fan-service (un costume qui sortirait d’on ne sait où) car elle est bien apparue dans l’anime même si c’était pendant un court instant. Je n’ai par contre pas (encore ?) acheté la figurine de Yuki Nagato par Daiki car l’échelle de 1/6 ne me convenait pas.
La qualité générale est satisfaisante, mais je trouve le prix d’origine élevé : c’est probablement dû au “système modulaire”. Pour moi, cette figurine n’est pas un must have du fait qu’elle n’a pas (j’ai l’impression de me répéter par rapport à la review de Touko -.-) un chara-design d’origine évolué.

Autres images :

Asahina-sensei pour une leçon sur les contenus NSFW à gauche et Mikuru en Supergirl à droite 😉

Advertisements

Responses

  1. PLAGIAT !

    Haem. Non soyons un peu sérieux. Je ne suis pas une adepte de la licence Suzumiya Haruhi (car j’ai pas spécialement adoré la série, voilà tout). Mais je trouve un certain charme à cette Mikuru version Michael J. Fox ou Christopher Lloyd lol. Mais pas au point de me la procurer ^^ Mais c’est vrai que je ne l’ai pas vu en review sur les sites que je suis.. Aurait-elle fait un bide ?

    Sinon, comme toujours une superbe présentation, merci pour ce partage !

  2. Bien sympa cette Mikuru.

    Seulement, je suis plus un adepte de Yuki et de Haruhi, donc elle me laisse un peu de marbre (tu connais la rengaine).

    Sinon, elle a l’air de super qualité!
    Bravo pour cette revue tres complete.;)

  3. @Leonia : oui plagiat 😛 c’est vrai qu’elle n’a pas tant de succès… à moins d’un cataclysme surnaturel, Max Fac ne devrait pas la rééditer.

    @Theodore Sallis : je suis également plutôt yukiiste et curieusement, je n’ai pas tant de figurines d’elle… est-ce que le film me fera acheter ?? xD


Categories

%d bloggers like this: